Mieux conduire un véhicule utilitaire

Chargement et arrimage

Un bon chargement et un bon arrimage permettent de garantir la sécurité du chauffeur et des tiers, le bon état de la marchandise et la longévité du véhicule.

Si les charges sont mal réparties ou mobiles, il y a un risque :
      -  de détérioration du matériel
     -  d’accidents graves (renversement du véhicule, projection des objets vers l’avant en cas de choc, chute de la charge, etc.)
 
 

Respect des limites de poids

La carte grise et la plaque de tare des VUL indiquent les limites de poids. Vous devez en tenir compte, car une surcharge du véhicule augmente le risque d’accident, à cause :
 - D’une modification de la tenue de route
 - D’un allongement des distances de freinage
 - D’une augmentation du risque d’éclatement des pneumatiques
 - D’une usure prématurée des organes de freinage, de la suspension et des pneumatiques
 - D’une inefficacité du dispositif de contrôle et de maintien électronique de stabilité
 
La plaque de tare vous présente la charge utile (CU) du véhicule, c’est-à-dire le poids maximum autorisé pour le chargement. Elle correspond au PTAC (Poids Total Autorisé en Charge) auquel on enlève le poids à vide (PV).
 
Cependant le PV ne prend pas en compte les aménagements intérieurs du véhicule et estime à 100kg le poids d’un conducteur et d’un demi-réservoir de carburant. Ainsi, la CU définie n’est pas forcément juste , au regard du poids des aménagements, des outils et d’autres passagers.
 
Il vous faut calculer le poids autorisé en fonction des circonstances, en additionnant le PV + le poids des passagers + le poids des aménagements et des outils.
 

 Exemples

  1.  Une camionnette dont le PTAC est de 3,5t, avec un plein d’essence, un conducteur et un passager.

La plaque de tare indique une charge utile de 1,4t, correspondant au PTAC (3,5t) – le PV (2,1t)
 
Mais de ces 1,4t, il vous faut enlever le poids des passagers. Deux personnes (environ 200kg avec le plein) il reste alors 1,2t de charge utile.
 
  2.   Une camionnette dont le PTAC est de 3,5t, avec un plein d’essence,  un conducteur, 2 passagers et 200kg de matériel
La charge utile indiquée sur la plaque de tare est toujours de 1,4t.
 
En ôtant le poids du conducteur et des passagers (environ 300kg avec le plein) et du matériel (200kg), il ne reste plus que 900kg de charge utile…
 

Il est donc nécessaire de prendre en compte tous les paramètres pour savoir quel poids vous pouvez ajouter et éviter la surcharge. En plus du risque d’accident, vous encourez les sanctions suivantes :

       -  Une amende de 4 ème classe de 135€ (90€ si minorée et 375€ si majorée)
       -  Si la surcharge est supérieure à 500kg, l’amende est doublée.
      -  La même amende est prononcée autant de fois qu’il y a de tranche de dépassement de 500kg (pour une surcharge de plus d’1,5t, l’amende s’élève donc à 4 x 135€)
       -  L’immobilisation du véhicule à partir d’un dépassement de 5% du poids autorisé
       -  L’obligation de décharger le surplus 
 
Respect du permis
 
Attention, selon le permis que vous détenez, vous ne pourrez pas transportez les mêmes charges ni le même type de marchandises :
 
  • Permis B :
    - Véhicule ayant un PTAC de 3,5t maximum
    - Pas plus de 8 personnes (en plus du chauffeur)
    - Traction d’une remorque jusqu’à 750kg sans condition
    - Remorque de plus de 750kg : le PTRA de l'ensemble véhicule-remorque ne doit pas excéder 3,5t
    - Pour un PTRA compris entre 3,5 et 4,25t, une formation de 7h est obligatoire
    - Au-delà d'un PTRA de 4,25t, le permis BE est indispensable
 
  • Permis BE :
    - Traction d’une remorque de plus de 750kg autorisée
    - PTRA (véhicule + remorque)  supérieur à 4,25t autorisé (sans dépasser le PTRA indiqué sur la carte grise du véhicule tracteur)
 
  • Permis C1 :
    - Véhicules affectés au transport de marchandises
        - 3,5 tonnes < PTAC ≤ 7,5 tonnes
        - 9 places assises maxi (conducteur compris)
        - Remorque : PTAC ≤ 750 kg
    Pour en savoir plus : Ministère de l'Intérieur
 
  • Permis C1E :
    - Catégorie C1 + remorque dont PTAC > 750 kg
    ou
    - Catégorie B + remorque dont PTAC > 3,5 tonnes
    PTRA ≤ 12 tonnes
    Pour en savoir plus : Ministère de l'Intérieur
 
  • Permis D
          - Véhicule de transport de personnes (plus de 9 , conducteur compris)
          - Traction d'une remorque dont le PTAC est de 750 kg maximum
Attention, ce permis a une durée de validité de 5 ans
 
  • Permis DE
- Conduite de véhicule de catégorie D
- Traction d'une remorque dont le PTAC peut être supérieur à 750kg
Attention, ce permis a une durée de validité de 5 ans
 
  • Permis D1
          - Véhicule de  transport de personnes (plus de 16 , conducteur compris)
          - Traction d'une remorque dont le PTAC est de 750 kg maximum
Attention, ce permis a une durée de validité de 5 ans
 
  • Permis D1E
          - Conduite d e véhicule de catégorie D1
          - Traction d'une remorque dont le PTAC peut être supérieur à 750kg
Attention, ce permis a une durée de validité de 5 ans
 

Respect des règles de chargement

  • Les règles générales

Le chargement doit être effectué soigneusement, dans le respect de règles strictes :

    - Installer les charges plus lourdes sous les charges légères

    - Équilibrer les charges en fonction des dimensions du véhicule (Respecter sa notice)

    - Centrer les charges lourdes (évite les épanchements du VUL vers l’arrière ou sur le côté)

    - Ne pas mettre les charges en appui sur les portes ou ridelles (risque de basculement à l’ouverture du véhicule)

    - Ne pas charger l’habitacle de conduite

    - En cas d’usage de galerie , contrôler le serrage des sangles d’arrimage après quelques km

    - Veiller à ce que le VUL possède une cloison séparant l’habitacle de conduite du reste du chargement

   - Arrimer les charges lourdes , avec des sangles en bon état, pour éviter une projection que la cloison ne pourrait pas stopper.

    - Fermer les portes arrière (garder la visibilité des feux et de la plaque, évite l’entrée des gaz d’échappement dans le véhicule et limite le risque de chute du chargement)

    - Pour les professionnels, en cas de livraisons successives, placer au fond ce qui sera déchargé en dernier et penser à redistribuer la charge restante à chaque fois

Les équipements et aménagement du VUL (sangles, câbles, chaînes, etc.) doivent être régulièrement vérifiés pour pallier tout risque de dégradation.

A consulter : Fiche sécurité CAPEB-IRIS-ST "le chargement et son contrôle"
 
 
  • Transport de marchandises dangereuses
Les marchandises dangereuses sont les  produits hautement toxiques, explosifs ou polluants, les carburants, les gaz, les engrais, les déchets.
 
Leur transport par route est strictement encadré par l'Accord européen relatif au transport international des marchandises dangereuses par route, appelé aussi ADR.
 
Ces marchandises sont répertoriées en fonction de leur dangerosité. Ainsi, les obligations fixées par l'ADR ne s'appliquent pas à tous les produits et dépendent aussi de la quantité transportée. 
 
L'étiquetage de ces marchandises est obligatoire et réglementé. Les symboles ont récemment été modifiés et sont dorénavant les suivant :
 

   Pour savoir plus, consulter :

- le site du ministère de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement : " Prévention des risques : Transport de marchandises dangereuses " et " Transports : Transport de marchandise "

- le site de l'ONU en français qui propose en téléchargement le texte intégral de l'ADR  par chapitre.

 
Respect des règles de conduite
 
  • Modification du comportement du véhicule :
- Il va mettre plus de temps à s’élancer (attention donc aux voies d’accélération ou au départ d’un stop)
- Il aura tendance à se déporter dans les virages. Il faut donc les aborder plus lentement.
- Sa distance de freinage est plus longue. Il faut laisser des intervalles de sécurité plus grands et ralentir plus tôt
 
  • Dépassements de charges :

- Ne pas faire dépasser les charges à l’avant

- Signaler à l’arrière le dépassement des objets de plus d’un mètre (sachant que le maximum autorisé est de trois mètres) par un dispositif réfléchissant homologué , complété d’un feu rouge en cas de manque de visibilité (brouillard, nuit) 

- Prêter attention à la hauteur du véhicule, en prenant en compte un éventuel chargement sur le toit (et tenir compte des panneaux de signalisation)    

 

Respect des règles de déchargement

- Vérifier la stabilité et la planéité du lieu de stationnement

- Pour les professionnels, en cas d’usage d’appareil de levage, ne pas rester à proximité pour éviter tout risque de heurts ou de chute de matériaux.

- En cas de déchargement sur des voies de circulation, utiliser des plots et panneaux de signalisation . S’il y a des problèmes de visibilité ou de circulation, adopter un signaleur.

 

Les vidéos

Poids du véhicule

Comment connaître la charge utile de son VUL? Selon le poids du véhicule à vide et celui des personnes à bord, elle ne sera pas la même.

Le Chargement

Connaître les aménagements les plus appropriés selon le chargement. 

Répartition des charges

Apprendre à placer les charges, à les arrimer solidement et à utiliser les appareils de manutention tout en veillant à limiter ses efforts afin de ne pas se blesser.

La surcharge
Que se passe-t-il en cas de surcharge ? Que risque-t-on ?
Entretien avec Patrick FOURNEUVE,  contrôleur des transports terrestres
Entretien n° 2 avec le Capitaine Philippe GANGLOFF, commandant d'escadron départemental de sécurité routière